18 DECEMBER – INTERNATIONAL MIGRANTS DAY // 18 DECEMBRE – LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES MIGRANT.E.S

Written by ADEPT

18 December 2018

Brussels, 18th of December 2018 – On 10 December, as the 70th anniversary of International Human Rights Day was celebrated worldwide, the Global Compact for Safe, Orderly and Regular Migration [GCM] was adopted in Marrakesh, Morocco, by 180 United Nation Member States, gathered together to reaffirm their shared vision for a future where migration is safe and of benefit for all.

Today, we mark the International Migrants Day, it is the occasion to recall that human mobility is an age-old phenomenon and the number of migrants worldwide remains stable at around 3% of the world population[1] which shows that despite current portrayals and rhetoric, there is no ‘migration crisis’ but rather, a crisis of policies and political will, resulting in hundreds of thousands of women, men and children in dire situations in their countries of origin seeking respite from poverty, violence and wars and risking their lives for hopes of a better future.

The Global Compact for Migration though not a miracle cure, has managed to harness governments worldwide willingness to address some of the key migration challenges, while putting migrant human rights at the heart of the dialogue and policies. We applaud the UN Member States that are taking leadership and breaking away from manipulating fear, misinforming public opinion and dividing communities to recognize migrants as development actors of their countries of origin and destination. For the GCM to succeed, multi-stakeholders’ cooperation and partnership will be needed to ensure the protection of all migrant human rights at all stages of the migratory process and concrete steps taken to promote diverse schemes and pathways for all migrants, regardless their skills levels.

The time has come for all actors to set differences aside and focus on ensuring that migration is an informed and safe choice rather than driven by despair. It is our collective responsibility to acknowledge migration as a factor of cultural, economic and social enrichment to counter populist discourses and the rise of extremist movements.

ADEPT is ready and willing to work together with Governments to put in place services, programmes and opportunities allowing migrants to explore their full potential for the benefit of both, their countries of origin and destination. As a diaspora-led organization, we will continue to raise our voices and speak out on policies at the local, national and international level that directly affect us.

There is certainly a lot to do, but today, on the International Migrants Day, we keep our spirits high and our commitment to engagement and dialogue to make our world a better place where no one is left behind remains strong as ever.

On behalf of the Board of Trustees

Khady SAKHO NIANG

ADEPT’s President

[1] http://publications.iom.int/books/world-migration-report-2018

*************************************************************************************************************************

Bruxelles, le 18 décembre 2018 – Le 10 décembre 2018, alors que l’on célébrait le 70e anniversaire de la Journée Internationale des Droits Humains, le Pacte Mondial pour des Migrations Sûres, Ordonnées et Régulières [PMM] a été adopté à Marrakech par 180 États membres des Nations Unies qui se sont réunis pour réaffirmer leur vision commune d’un avenir où les migrations sont sûres et bénéfiques pour tout.e.s.

Aujourd’hui, nous célébrons la Journée Internationale des Migrant.e.s, occasion de rappeler que la mobilité humaine est un phénomène séculaire et que le nombre de migrant.e.s dans le monde entier reste stable, avec environ 3% de la population mondiale[1]. Cela montre que, malgré les discours et la rhétorique actuels, il n’y a pas de « crise migratoire », mais plutôt une crise de politiques et de la volonté politique, plaçant des centaines de milliers de femmes, hommes et enfants dans une situation désespérée de fuite de la pauvreté, de la violence et des guerres dans l’espoir d’un avenir meilleur.

Le Pacte Mondial pour les Migrations n’est pas une solution miracle, mais il a réussi à mobiliser et à réunir la volonté des gouvernements du monde entier pour relever certains des principaux défis en matière de migration, tout en plaçant les droits humains des migrant.e.s au cœur du dialogue et des politiques. Nous félicitons les États membres des Nations Unies qui assument leur leadership et ne s’apprêtent pas au jeu de la manipulation et de la peur, de la désinformation de l’opinion publique et de la division des communautés, tout en reconnaissant les migrant.e.s comme des acteurs/trices du développement de leurs pays d’origine et d’accueil. Pour que le Pacte soit un succès, une coopération et un partenariat entre plusieurs parties prenantes sont nécessaires pour assurer la protection des droits humains des migrant.e.s à toutes les étapes du processus migratoire. Des mesures concrètes devront être mises en place pour promouvoir des schémas et des voies diversifiées pour tous les migrant.e.s, quel que soit leur niveau de compétences.

Le moment est venu pour tous les acteurs/trices de mettre de côté leurs différences et de veiller à ce que la migration soit un choix éclairé et sûr, plutôt que guidé par le désespoir. Il est de notre responsabilité collective de reconnaître que la migration est un facteur d’enrichissement culturel, économique et social pour lutter contre les discours populistes et la montée des mouvements extrémistes.

ADEPT est prêt à travailler avec les gouvernements pour mettre en place des services, des programmes et des opportunités permettant aux migrant.e.s d’exploiter pleinement leur potentiel au profit de leur pays d’origine et d’accueil. En tant qu’organisation dirigée par la diaspora, nous continuerons à faire entendre notre voix et à nous prononcer sur les politiques locales, nationales et internationales qui nous concernent directement.

Certes, il y a beaucoup à faire, mais aujourd’hui, à l’occasion de la Journée Internationale des Migrant.e.s, nous gardons le moral et l’esprit d’engagement et de dialogue pour faire de notre monde un endroit meilleur où personne n’est laissé de côté.

Au nom du Conseil d’Administration,

Khady SAKHO NIANG,

Présidente d’ADEPT

[1] http://publications.iom.int/books/world-migration-report-2018

You May Also Like…

ADEPT SEED FUNDING

ADEPT SEED FUNDING

ADEPT launches its third “Seed funding” call for projects to support initiatives led by African diaspora organisations...