Séminaire de clôture du Projet MODAL

31 mars 2022

Le projet de « Mobilisation des organisations de la diaspora du Maroc, Côte d’Ivoire, Mali et Sénégal en Europe et des associations locales pour la mise en oeuvre de microprojets de développement dans les pays d’origine » (MODAL) a pour objectif de renforcer les capacités des organisations issues des diasporas et des associations locales de ces quatre pays travaillant sur les thématiques de la migration et du développement, afin d’amplifier l’impact de leurs initiatives. Mis en œuvre à partir de janvier 2021, il s’est clôturé jeudi 31 mars 2022 par un séminaire d’échanges organisé par ADEPT et ses partenaires et visant à présenter les réalisations et principaux résultats après un an et demi d’activités.

Plusieurs fois remanié dans sa partie opérationnelle, notamment en raison des conditions sanitaires et des restrictions de déplacement et rassemblement en place dans les différents pays, les activités phares auront été :

– le lancement d’un appel à projets dans les 4 pays à destination de binômes d’organisations de la diaspora et d’associations locales, permettant de sélectionner 11 projets lauréats;

– l’organisation de 4 sessions de formation autour de la gestion de projet, entre août 2021 et mars 2022, pour un total d’environ 80 bénéficiaires;

– la tenue d’un séminaire d’échange pluri-acteurs sur le développement local à Mbour, Sénégal, en mars 2022, avec un accent particulier mis sur le lien entre migration et développement;

– la réalisation d’une campagne de communication mettant en avant les réalisations et initiatives de co-développement des acteurs de la diaspora et des associations locales dans les 4 pays.

Renforcement des organisations, développement de réseaux entre acteurs, création d’espaces d’échanges pluri-acteurs, approfondissement du dialogue nécessaire sur le nexus migration et développement, font partie des premiers résultats du projet, sur lequel une capitalisation sera partagée dans les prochains mois.

Le séminaire de clôture, a permis de faire intervenir les partenaires de mise en œuvre sur le terrain, respectivement Diaspora Développement Migration (DIADEM) au Sénégal, ONG PROGRAMME D’APPUI A L’INSERTION PROFESSIONNELLE ET SOCIALE (PAIPS) en Côte d’Ivoire et la Fédération des collectifs d’ONG (FECONG) au Mali, ainsi que certaines organisations porteuses de projets lauréats : Solidarité Echanges Nord-Sud (Maroc), Conscience et Action pour le Développement (Mali), Train & Travel with women for Africa (Côte d’Ivoire). Enfin, une table-ronde a permis d’apporter quelques premières recommandations visant à faciliter l’implication de tous les acteurs dans le développement local.

Le projet MODAL s’est inscrit dans le cadre de l’Action de Coopération Sud-Sud (ACSS), co-financée par le Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) et l’Union Européenne (UE) à travers le Fonds Fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique (FFU). Mise en oeuvre conjointement par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH et Expertise France, l’Action de Coopération Sud-Sud vise à favoriser l’échange d’expériences et la coopération entre la Côte d’Ivoire, le Mali, le Maroc et le Sénégal afin de renforcer le dialogue dans le domaine des migrations. L’ACSS, dans cette première phase, se terminera en mai 2022.

La forte capacité d’intervention et la résilience confirmée des acteurs du développement local font partie des premiers apprentissages, au même titre que l’importance des partenariats stratégiques et utiles entre acteurs (société civile, autorités, institutions, etc.) pour le développement local, par ailleurs objet de la campagne de communication d’ADEPT : « Partenariats pour le développement ».

You May Also Like…