Partenariat ADEPT et FAO : Promouvoir l’impact positif des migrations et réduire la pauvreté rurale

6 décembre 2021

Entretien avec Giulia Castro, Spécialiste des migrations et de l’emploi rural, FAO.

 

– Qu’est-ce qui a amené la FAO à travailler avec ADEPT sur des projets ou actions de migration/développement ? Quelle est la valeur ajoutée d’un tel partenariat ?

Les diasporas sont des acteurs clés du développement durable. En particulier, les communautés de la diaspora qui soutiennent la sécurité alimentaire et les systèmes agroalimentaires dans leurs pays d’origine, par le biais de capital investissement, de transferts de compétences et de technologies, de savoir-faire et de réseaux sociaux. Pourtant, jusqu’à présent, l’engagement de la diaspora dans le développement agricole et rural a été limité en raison d’un certain nombre de défis liés à l’investissement dans les zones rurales – tels que le manque d’expertise dans l’agriculture, les capacités limitées pour faire appliquer les décisions et pour comprendre la dynamique du marché à distance.

Au niveau mondial, en travaillant avec des partenaires tels que ADEPT, la FAO sensibilise au potentiel de l’implication des communautés de la diaspora dans le développement rural et à l’amélioration de la cohérence globale entre les politiques agricoles et celles de la diaspora.

Au niveau national, nous nous efforçons de faciliter les contributions financières et non financières des diasporas dans l’agrobusiness en renforçant le dialogue politique multipartite et en donnant des moyens d’action aux entrepreneurs et organisations agricoles de la diaspora.

La participation active des organisations de la diaspora en tant que partenaires dans le développement et la mise en œuvre des projets est essentielle pour la FAO. Par exemple, en Ouganda, nous avons formalisé une collaboration avec une organisation dirigée par la diaspora pour mettre en œuvre des activités de projet.

En combinant leurs connaissances techniques et leur expertise respective, la FAO et ADEPT collaborent pour promouvoir un discours positif sur la migration et renforcer la capacité et l’impact des organisations de la diaspora africaine pour la réduction de la pauvreté rurale. Ensemble, les deux organisations ont lancé une campagne sur la contribution de la diaspora au redressement du COVID-19et ont organisé une table rondesur la contribution des migrants aux interventions d’urgence et au redressement post-crise et sur l’importance d’engager les réseaux de la diaspora.

Ce partenariat s’inscrit bien dans l’approche de la FAO qui consiste à établir des collaborations avec un large éventail d’acteurs, dont la société civile et, plus récemment, les réseaux de diasporas. Travailler main dans la main avec la société civile est essentiel pour que la FAO puisse accroître l’impact de son travail pour et avec les migrants et les communautés de migrants.

 

– Quelles sont les mesures à prendre pour faire passer ce partenariat au niveau supérieur ? Selon vous, quels sont les principaux défis à relever ?

La FAO et ADEPT devraient continuer à travailler ensemble pour donner du pouvoir aux organisations de la diaspora africaine en promouvant un dialogue sur les politiques incluant la diaspora dans les pays d’origine et en renforçant les capacités des agripreneurs et des associations de la diaspora. L’expertise technique de la FAO en matière de migration, d’agriculture et de développement rural, associée au large éventail de réseaux de la diaspora de ADEPT, peut faciliter le dialogue sur les politiques entre les réseaux de la diaspora, les décideurs politiques et le secteur privé de certains pays d’origine, et stimuler les formations en agroalimentaire pour la diaspora et les familles dans les zones rurales d’origine, en accordant une attention particulière aux femmes et aux jeunes.

 

 

– À votre avis, quel rôle inexploré ADEPT et/ou ses membres pourraient ou devraient jouer dans le développement ?

ADEPT est bien placée pour continuer à défendre le rôle clé joué par la diaspora dans le développement socio-économique des pays d’origine et de destination. En outre, ADEPT pourrait accroître ses efforts pour renforcer le dialogue politique sur les questions relatives aux diasporas ainsi que la représentation des diasporas dans les processus décisionnels en collaboration avec les organisations internationales.

 

– Avez-vous un message pour la diaspora africaine ?

La diaspora africaine joue un rôle essentiel dans le développement socio-économique des pays, mais des efforts supplémentaires sont nécessaires pour maximiser l’impact de ses activités. Les réponses nécessitent des partenariats multipartites, incluant les associations de diasporas, les organisations internationales et les gouvernements, afin de faire entendre la voix des diasporas dans les forums mondiaux et de faciliter leur inclusion dans le processus de prise de décision.

 

You May Also Like…