Collaborer avec la diaspora pour promouvoir le développement rural en Ouganda

6 décembre 2021

Le travail de la FAO sur la diaspora et l’agrobusiness

Les diasporas sont des acteurs clés du développement durable. Par exemple, les communautés de la diaspora soutiennent la sécurité alimentaire et les systèmes agroalimentaires dans leurs pays d’origine, par le biais d’investissements en capital, de transferts de compétences et de technologies, de savoir-faire et de réseaux sociaux. Cependant, malgré la reconnaissance croissante des diasporas en tant qu’acteurs du développement, plusieurs obstacles aux investissements de la diaspora dans l’agrobusiness demeurent, tels que le manque d’informations sur les opportunités d’investissement, l’isolement des zones rurales et l’interaction limitée des partenariats entre les institutions rurales et les associations de la diaspora.

La création d’un environnement propice à l’engagement de la diaspora dans le développement de son pays d’origine est essentielle pour maximiser l’impact de ses activités sur le développement. La FAO défend le rôle clé joué par les communautés de la diaspora, en partenariat avec des organisations telles que ADEPT, tout en servant de passerelle entre les parties prenantes rurales et les associations de la diaspora dans plusieurs pays d’origine.

D’une part, la FAO travaille avec les gouvernements pour renforcer le dialogue politique multipartite et les capacités fonctionnelles, dans le but de faciliter les contributions des diasporas à l’agriculture et au développement rural des pays d’origine. D’autre part, l’Organisation travaille avec les communautés et les agripreneurs de la diaspora, en les responsabilisant en tant qu’agents de développement et en facilitant leurs contributions au secteur agroalimentaire des pays d’origine.

Travailler avec la diaspora pour stimuler les opportunités d’emploi dans les systèmes agroalimentaires en Ouganda

Dans le cas de l’Ouganda, la FAO met en œuvre le projet Renforcement des capacités pour exploiter les effets positifs de la migration, en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères (département de la diaspora) et le le ministère de l’Agriculture, de l’Industrie animale et de la Pêche, afin de stimuler les opportunités génératrices de revenus dans l’agrobusiness.. Le projet renforce la représentation de la diaspora dans le dialogue politique, tout en aidant les agripreneurs de la diaspora à développer leurs initiatives de développement en Ouganda.

À cette fin, la FAO a organisé la première conférence sur les investissements agroalimentaires de la diaspora ougandaise et le prix de la diaspora pour célébrer les agripreneurs de la diaspora qui ont réussi et leurs contributions à leurs communautés d’origine. La conférence a eu lieu le 12 novembre 2020 et a rassemblé environ 200 participants issus des agripreneurs et réseaux de la diaspora ougandaise, des jeunes agripreneurs, des institutions gouvernementales et du secteur privé. L’événement a permis aux agripreneurs de la diaspora de présenter leurs entreprises, de discuter des défis liés à l’investissement dans l’agrobusiness et d’entrer en contact avec de jeunes agripreneurs ougandais. En outre, la conférence a accueilli une cérémonie de remise de prix visant à célébrer les entrepreneurs de la diaspora qui contribuent à la création d’emplois dans le secteur agroalimentaire en Ouganda. Trois Ougandais, sélectionnés dans le cadre d’un appel à propositions, ont été récompensés en tant que meilleurs investisseurs agroalimentaires de 2020. Lisez l’histoire de l’un des lauréats ici : http://www.fao.org/fao-stories/article/en/c/1364902/

 

©Uganda Agribusiness Alliance

 

Le projet contribue également à l’autonomisation des agripreneurs de la diaspora en leur fournissant une aide juridique et une formation en agrobusinesspour renforcer leur employabilité dans le secteur de l’agrobusiness en Ouganda, ainsi qu’en mettant en place le premier réseau de la diaspora ougandaise dans l’agrobusiness.

 

©Uganda Agribusiness Alliance

 

Afin de reconnaître davantage les organisations de la diaspora en tant que partenaires du développement, la FAO a sélectionnél’organisationPoultry Farmers’ Empowerment Hub Ltd(PFEHL) dirigée par la diaspora pour mettre en place et lancer le réseau de la diaspora qui servira de passerelle entre la diaspora, les migrants et les parties prenantes du secteur agricole. Au cours des prochains mois, la FAO, la FFEHL et les ministères des Affaires étrangères et de l’Agriculture, de l’Industrie animale et de la Pêche continueront à conjuguer leurs efforts pour formaliser le réseau de la diaspora et favoriser le rapprochement entre les investisseurs de la diaspora et les jeunes agripreneurs ougandais.

 

En savoir plus :Travailler avec la diaspora pour stimuler les opportunités d’emploi dans les systèmes agroalimentaires en Ouganda.

 

You May Also Like…