#MasquePourTous : le combat des femmes de la diaspora africaine contre le Covid-19

Written by ADEPT

10 septembre 2020

#MasquePourTous : le combat des femmes de la diaspora africaine contre le Covid-19

 

En raison du rôle majeur joué par les organisations et individus de la diaspora africaine, ADEPT, la plate-forme de développement de la diaspora Afrique-Europe, tient à mettre en avant les initiatives de la diaspora africaine basée dans l’UE mais aussi en Suisse, au Royaume-Uni et en Norvège. ADEPT s’efforce d’atteindre un objectif principal : améliorer et renforcer la capacité et l’impact des organisations de la diaspora africaine qui mènent des activités de développement en Afrique.

Cet article est consacré à des femmes courageuses, entreprenantes, volontaires. Réunies au sein de l’association Femmes PluriElles, elles ont, dès le début de la pandémie du Covid-19, intensifié leurs actions en lançant le projet #MasquesPourTous ; un moyen à la fois de protéger les populations, mais aussi de leur donner du travail. Coup de projecteur sur ces belles initiatives féminines.

Zambie, Cameroun, Guinée. 3 pays, 3 projets.

La nécessité du projet #MasquesPourTous s’est imposé comme une évidence lorsque la crise du Covid-19 a démarré. Il fallait impérativement parvenir à financer la production de masques, confier leur fabrication à des couturières localisées en Afrique et organiser des ateliers de sensibilisation au Covid19 au cours desquels les masques ainsi que du savon/gel désinfectant seraient distribués à des communautés précarisées.

https://lh5.googleusercontent.com/XH-auimYt6Sw9IlE2wbQ4r5TH2_nNWp-kNwEdVMwzkFpXUBUF4X0R7KP7btRepub4PzXtnw_NLlpdhT0H2Aa1JPkE9Na2lqMXMSzFdwcESYyBpBueD2u9Y-DkTw-2w

L’association ne pouvait cependant pas agir de manière dispersée. Elle s’est donc focalisée sur trois pays au sein desquels elles avaient des relais efficaces, à savoir :

La Zambie : le relais local était une coopérative des femmes. L’association Femmes PluriElles leur a proposé de rejoindre le mouvement, en leur faisant une promesse : celle de soutenir leur action après la crise sanitaire en mettant des champs à leur disposition afin de leur permettre de subvenir à leurs besoins en toute autonomie.

https://lh5.googleusercontent.com/VmqJuTp9TIsA7zcpXQSqzFOwPcwksdrvbCynAJMqD-eRGEV8jc_b7IHFpkVpQM7FQm1iI5u9cUtY9F8xFS_wnvmrTbxikmneIGjvzGCAMtP39JgF0QsDf4ULIz80iQ

Le Cameroun : les deux communautés visées étaient des orphelinats où vivaient une population de 100 à 150 individus. Le mouvement #MasquePourTous, par le biais de l’association Femmes PluriElles est parvenu à équiper l’ensemble de ces populations – enfants et éducateurs – de masques et de gel hydroalcoolique.

La Guinée : dans ce pays, c’est aux travailleuses du sexe que le mouvement #MasquePourTous a décidé d’apporter son aide. C’est en effet une population précarisée et ostracisée. Mais pour l’association Femmes PluriElles, ce sont simplement des femmes à ne pas délaisser. Elles ont donc, elles aussi, été équipées de masques et de gel.

Au total, ce sont environ 5 000 personnes qui ont bénéficié de l’aide apportée par le mouvement #MasquePourTous ; par le biais de distribution de masques, d’ateliers de sensibilisation à la contamination Covid-19 et aux gestes barrière, et de fourniture de savon et de gel hydroalcoolique.

Femmes PluriElles, une association qui a du caractère !

Marie-Pierre Nyatanyi Biyiha est d’origine Rwandaise. Elle est titulaire d’une licence en sciences politiques et relations internationales, ainsi que d’une licence en droit international obtenues à l’Université libre de Bruxelles. Elle est engagée dans la lutte pour les droits de la femme depuis sa jeunesse. Elle est responsable de l’asbl Djaili Mbock et coordonne la plateforme Femme Plurielles, qui a été initiée en 2016 suite à la sortie du livre “Plurielles: femmes de la diaspora africaine”.

https://lh4.googleusercontent.com/codo3KGCg3breDs7dleAr-Ewohdqrpn2DOWWWyanf13NbWPOG26JL3gSwEe2J4_xnIW2kcAOAcb8mpQPlob7BXXSDr3uZqTSBstkT6O6OKERE97GArBseWkmU0YOKQ

Le projet #MasquesPourTous quant à lui, a été initié par Awa Sene Sarr qui est la Présidente de Lingeer-YI, une association qui regroupe en son sein des femmes d’origine sénégalaise, de professions diverses : artistes, éducatrices, avocates, journalistes, socio-anthropologues, etc. Lingeer Asbl est un creuset de talents, d’expérience et de savoir-faire.

Toutes deux sont, à l’image de « Femmes PluriElles » : fortes, entreprenantes, indépendantes. En coordonnant la fabrication de masques par les femmes africaines, l’association leur a permis de faire face à la crise sanitaire, tout autant qu’à la crise économique ; générant ainsi :

  • Des sources de revenus pour les couturières
  • Des sources de revenus pour les vendeurs/producteurs de savon et de gel
  • Une protection de ces communautés contre le COVID-19
  • Le renforcement des capacités de leadership des femmes

You May Also Like…

LAURÉATS COUP DE POUCE 2021

LAURÉATS COUP DE POUCE 2021

Le 30 avril 2021, ADEPT lançait son deuxième appel à projets Coup de Pouce, destiné à soutenir des initiatives en...