« Mobilisation des Organisations de la Diaspora et des Associations locales pour le Développement » – Partenariats entre diaspora et société civile de Côte d’Ivoire, Mali, Maroc et Sénégal pour le développement local

Written by Kholoud EL MORABET

1 septembre 2021

Depuis fin 2020, ADEPT travaille en partenariat avec la GIZ pour mettre en place le projet MODAL, qui signifie, « Mobilisation des Organisations de la Diaspora et des Associations locales pour le Développement ».

Ce dernier s’inscrit dans le cadre de l’Action de Coopération Sud-Sud en matière de migration (ACSS), mise en œuvre dans le cadre du projet RECOSA. Co-financée par le Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) et l’Union Européenne (UE) à travers le Fonds Fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique (FFU), l’Action de Coopération Sud-Sud favorise l’échange d’expériences entre le Maroc, la Côte d’Ivoire, le Mali et le Sénégal dans le domaine des migrations. Mise en œuvre conjointement par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH et Expertise France, elle mobilise une expertise nationale et internationale dans chacun des quatre pays afin de renforcer le dialogue et la coopération entre les parties prenantes et de promouvoir des activités communes dans les domaines suivants :

– Migration et développement (en particulier les stratégies et approches de mobilisation des diasporas) ;

– Protection des droits des migrant·e·s (notamment via des actions d’intégration économique et sociale) ;

– Mobilité Sud-Sud (notamment via des actions pilotes favorisant la mobilité régulière des jeunes professionnels, étudiant·e·s et stagiaires entre les quatre pays).

En effet, le renforcement des liens entre les pays et leurs diasporas respectives constitue un des piliers de la coopération sud-sud. Des expériences novatrices et/ou pilotes de partenariat et de solidarité entre les associations des diasporas et les organisations locales dans leurs pays, en lien avec les ministères, les collectivités et autorités locales compétentes peuvent ainsi être mises en place, contribuant à la réalisation de projets bilatéraux d’économie sociale et solidaire et de développement local.

Le programme de Mobilisation des Organisations de la Diaspora et des Associations Locales pour le Développement des régions d’origine (MODAL), mis en œuvre par ADEPT dans ces 4 pays (Côte d’Ivoire, Mali, Maroc et Sénégal), s’articule autour de trois piliers :

– L’identification d’organisations actrices du développement local au niveau des pays et de leurs diasporas en Europe ;

– Le renforcement des capacités par la formation ;

– Le soutien aux initiatives de développement local par un dispositif de financement.

En parallèle, il vise l’émergence de réseaux d’échanges, de dialogue et de nouveaux partenariats entre les différents acteurs.

Son objectif principal est de renforcer les capacités des organisations issues des diasporas et des associations locales de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Maroc, et du Sénégal travaillant sur les thématiques de la migration et du développement afin d’amplifier l’impact de leurs initiatives dans ces quatre pays. Pour ce faire, ADEPT travaille notamment de manière conjointe avec des organisations de la société civile en Côte d’Ivoire, au Mali et au Sénégal pour mettre en place les différentes activités prévues.

Après le lancement d’un appel à projets restreint dans les 4 pays au printemps 2021, une série de trois formations sous format mixte présentiel et en ligne a été organisée pendant le mois d’août à Thiès, Sénégal (du 2 au 6 août), Bamako, Mali ( du 9 au 13 août) et Bassam, Côte d’Ivoire (du 23 au 27 août), en partenariat respectivement avec les organisations Diaspora Développement Education Migration (DIADEM), la Fédération des Collectifs d’ONG du Mali (FECONG) et Programme d’Appui à l’Insertion Professionnelle et Sociale (PAIPS).

Au total, environ 45 participants en présentiel, représentant(e)s d’organisations de la société civile dans les trois pays et une trentaine de participants en ligne, dont une partie représentant les organisations de la diaspora ont pu assister à des modules sur la gestion de projets de développement local, la gouvernance associative et le lien migrations-développement. Ces sessions ont été sanctionnées par la remise d’attestations officielles aux différents participants. Au-delà des formations, cette activité a permis d’atteindre un autre objectif du projet, en facilitant la mise en réseau d’acteurs actifs au niveau du développement local et de la question des migrations. Des réseaux de dialogue, des groupes whatsapp et même la mise en place d’une association en Côte d’Ivoire, destinée à favoriser le travail avec la diaspora font ainsi partie des autres résultats du projet.

Le projet MODAL se terminera dans sa première phase avec la mise en œuvre de projets de développement local et une dernière activité d’échanges et de mise en réseau.

You May Also Like…

LAURÉATS COUP DE POUCE 2021

LAURÉATS COUP DE POUCE 2021

Le 30 avril 2021, ADEPT lançait son deuxième appel à projets Coup de Pouce, destiné à soutenir des initiatives en...