Chargement Évènements

« All Évènements

  • Cet évènement est passé
Nov 2

DIAD – Événement de lancement

novembre 2 @ 15h00 - 17h30 CET

S’INSCRIRE ICI   Contexte Dans un monde qui se remet encore de la crise du COVID-19, la première évaluation de l’impact des pandémies sur l’Agenda 2063 de l’Union africaine et sur les Objectifs de développement durable est triste après une décennie de déclin continu, l’extrême pauvreté a augmenté en Afrique subsaharienne. Pour inverser cette tendance, des solutions de développement à forte valeur ajoutée sont à explorer. La contribution de la diaspora au développement est la solution idéale pour les partenaires de développement, en raison de son potentiel inexploité et de son efficacité. L’impact de la diaspora africaine dans les pays d’origine manque encore à la fois de reconnaissance et de visibilité. Pour cette raison, l’ADEPT a décidé montrer l’ampleur de la contribution des organisations de la diaspora basées en Europe au développement de l’Afrique. Afin de remplir sa mission, l’ADEPT lance DIAD, le mois de l’impact de la diaspora sur le développement de l’Afrique, qui vise à mettre en valeur la diversité et l’ampleur de l’impact de la diaspora en Afrique tout au long du mois de novembre. ADEPT amplifiera la voix de l’impact de la diaspora en:

  • Créer des espaces de dialogue entre les praticiens du développement, les décideurs politiques et les institutions financières.
  • Promouvoir la contribution de la diaspora africaine aux projets de développement en Afrique à travers des vidéos et des articles.

Le thème de DIAD 2021 est « Quels partenariats sont nécessaires pour augmenter l’impact de la diaspora en Afrique ? ». Les activités mettront en lumière les partenariats qui renforcent l’impact de la diaspora sur le développement de l’Afrique. Le mois de l’impact de la diaspora en Afrique commencera par un webinaire de lancement sur Mardi 2 novembre 2021 de 15h à 17h30   Objectifs de l’événement de lancement L’événement poursuit deux objectifs :

  • Donner un aperçu de certains des partenariats créés par la diaspora africaine pour s’engager en Afrique.
  • Pour entendre les expériences et les attentes des praticiens du développement.

  Résultats attendus Après l’événement, les organisations de la diaspora et les partenaires au développement seront mieux informés sur :

  • la nature et les modalités du soutien paneuropéen à la diaspora
  • autres activités de la diaspora ayant un impact sur le développement de l’Afrique
  • les partenariats possibles qu’ils peuvent créer et les politiques d’engagement existantes
  • les leçons apprises des spécialistes de l’engagement de la diaspora.

  S’INSCRIRE ICI   Ordre du jour de l’événement

Tempsmardi 02 novembre 2021
15:00Modératrice Jane Ayeko-Kuemmeth Utilisation du chat et accès aux canaux d’interprétation simultanée
 Ouverture
 Remarques d’ouverture par le Président de l’ADEPT Alexis Neuberg Présentation de la DIAD et attentes
 Remarques de haut niveau par la commissaire européenne aux partenariats internationaux Jutta Urpilainen – Importance des partenariats pour la Commission européenne – L’importance du partenariat pour tirer parti de l’impact de la diaspora – Renforcement des partenariats avec les organisations de la diaspora
 Remarques de haut niveau par la vice-présidente du Costa Rica, Epsy Campbell Barr – Des recommandations pour accélérer la mise en conformité avec la Décennie internationale des personnes de Descendance africaine – Engagement de la diaspora d’ascendance africaine envers le développement de l’Afrique – Importance du partenariat pour tirer parti de leur impact en Afrique
  
 Plaidoyer : Pourquoi s’associer à la diaspora ?
  
 Discours programmé: Plaidoyer pour un partenariat avec la diaspora par OBE Gibril Faal
15h40Table ronde : état des lieux
 

Bien qu’elles soient nombreuses et engagées, les organisations de la diaspora opèrent en marge des cercles du développement. Certaines agences de développement renforcent leurs initiatives par le renforcement des capacités ou le cofinancement. Mais les montants alloués au soutien des organisations de la diaspora sont encore marginaux par rapport à l’enveloppe de la société civile.  

 

Le deuxième terme d’atteinte des Objectifs de Développement Durable a vu la montée de la pauvreté en Afrique subsaharienne après dix années de déclin continu. Pour infléchir la courbe, tous les moteurs de développement inexploités doivent être mobilisés : par son efficacité et ses effectifs, la société civile de la diaspora est la réponse des partenaires au développement.

Concernant les politiques d’engagement de la diaspora, notamment celles encadrant l’écosystème des organisations de la diaspora : qu’est-ce qui est mis en œuvre ? Comment pouvons-nous faire mieux? Quelles sont les leçons apprises ? Que peut-on faire d’autre ? Quels partenariats multi-acteurs allons-nous développer ? Existe-t-il une réponse paneuropéenne ?

 

Amadou François Gaye/ Directeur général des Sénégalais de l’extérieur

Brice Monnou/ Présidente de FECODEV 

Dr. Awil Mahamoud / Directeur d’ADPC

Angela Odaï/ Chef par intérim de la division Diaspora, Direction des citoyens et des organisations de la diaspora (CIDO) de la Commission de l’Union africaine

Odile Robert /Chef Adjointe du Programme Global Migration et Développement, Agence suisse pour le développement et la coopération 

Aurélie Sgro / Chef de projet senior, ICMPD 

Juliana S. Wahlgren/ Directrice par intérim d’ENAR

17hConclusion par la modératrice Jane Ayeko-Kuemmeth
 Allocution de clôture du Président de l’ADEPT Alexis Neuberg

  S’INSCRIRE ICI  

Détails

Date:
novembre 2
Heure :
15h00 - 17h30 CET